Dragon Ball FighterZ : le jeu qu'on rêvait tous d'avoir

Ce test de Dragon Ball FighterZ a été réalisé sur PS4 à partir d'une version éditeur reçue gratuitement.

Je me souviens il y a plusieurs années, jouant à Dragon Ball Z: Hyper Dimension sur Super Nes et disant à ma soeur : « T’imagines  si on pouvait jouer avec les graphismes de la cinématique d’introduction du jeu ! ».  Nous sommes début 2018 et mesdames et messieurs, ce jour est arrivé.

Le jeu d’une génération

C’est tout simplement fantastique. Le tour de force effectué par Ark System Works sur ce Dragon Ball FighterZ, un jeu baston en 2.5D en tag team, est un cas d’école. Ils ont réussi à offrir un jeu pour les fans de la série, et un jeu pour les fans de jeu de baston, le tout agréable à jouer pour tout types de joueur. Non, vraiment, on se demande comment c’est possible. En tout cas, ils y sont parvenus. Chapeau bas ! Capcom, si tu écoutes...

Meilleur chara design

Tout d’abord, et on va le dire d’entrée de jeu, graphiquement, c’est sublime. La grosse claque. On joue au dessin animé. C’est nerveux, les animations sont des calques parfaits des séquences du manga. Ça pète dans tous les sens et ça reste lisible. C’est incroyable. De l'amour à l'écran.

Ensuite, niveau baston, là aussi c’est très réussi. Le jeu est facile à prendre en main avec ses 4 boutons d’attaques et ses coups spéciaux à base de quart de cercle. L’auto combo permet de réaliser des choses jolies sans pour autant avoir dû doser le mode training pendant une centaine d’heures.

Mais pour ceux qui l’ont fait, le jeu offre une profondeur au niveau du gameplay qui n’est pas donnée à tout le monde de percevoir. C’est en ligne, quand on n’apprend durement que « ah bon, c’est possible de faire ça » et qu’on se fait défoncer qu’on se dit que quand même, il serait intéressant d'aller voir ce qui s’y dit dans ce mode entrainement. Les auto combo deviennent des moyens de lancer un combo plus technique, de confirmer certains enchaînements, bref, de jouer à un autre jeu. C'est d'ailleurs un des jeux de baston les plus agréables à regarder.

Le vrai daron du manga

Dragon Ball FighterZ se paie le luxe en 2018 de débarquer complet. Il offre un mode histoire assez long, bien que l’écriture et surtout la traduction peuvent faire débat. En tout cas, ce mode de jeu permet de jouer en solo et d’apprendre les mécaniques de façon fluide et pas contraignantes. Le mode arcade est quant à lui un bon moyen de doser de l'IA et il offre la possibilité de se frotter à elle sur plusieurs parcours avec différents challenges à relever. Ca fait le taff et on en demande pas plus.

Le meilleur jeu Dragon Ball 

Vraiment, je n’ai pas grand chose à dire à part foncer acheter le jeu si ce n’est pas encore fait. L'interface de jeu sur le mini monde est un peu loupée, mais on utilisera rapidement les raccourcis pour détourner le problème. A part quelques soucis d’équilibrage ci et là et une interface utilisateur perfectible dans les menus, le jeu est un sans faute. Dragon Ball FighterZ est un jeu fait par des fans pour des fans. Un hommage à la série animée de Toriyama. Les clins d'oeil des dramatic finish ou encore les subtilités sur les visages lors des dialogues d'introduction en témoignent.

Je le conseille à tout le monde, même si les jeux de baston ne sont pas votre came. Ah moins d’être vraiment allergique au genre, le joueur est certain d’y passer un agréable moment, tout en en prenant plein les yeux avec des graphismes et des animations à en faire pâlir Dragon Ball Super, qui lui, devrait prendre quelques leçons du côté de FighterZ. Le monde à l'envers.

JonhyBleez