Critique : Shin Megami Tensei IV: Apocalypse, ça fait mal mais on aime ça

Critique : Shin Megami Tensei IV: Apocalypse, ça fait mal mais on aime ça

Cette critique de Shin Megami Tensei IV: Apocalypse a été réalisé sur 3DS à partir d'une version qui m'a été fournie gratuitement par l'éditeur.

Shin Megami Tensei IV: Apocalypse apporte avec lui son lot d’addictions. Le jeu est long, difficile et prenant. Le talent de l'équipe d'Atlus saute aux yeux. Il propose des environnements magnifiques pour un jeu 3DS. Ca aura été mon jeu de chevet des deux derniers mois maintenant. C’est mon premier SMT et j’en ai bavé.

Addictif dans l’exploration des combinaisons possibles, dans la collecte de démons et dans ses combats au tour par tour qui nous font progresser en expérience pour nous permettre de tester nos personnages. Le jeu est très bon, il n’y a pas grand chose à jeter du côté gameplay. Mais sérieusement il est difficile de débarquer comme ça sans avoir jamais touché à un autre jeu de la série. On s’en prend plein la tronche et même quand on pense être dans le bon, on se reprend un violent retour à la réalité. On se remet en question et on se demande où est-ce que ça a foiré. Le jeu ne fait pas dans la dentelle. Il est souvent sans pitié pour les nouveaux joueurs.

Ce qui m'a le plus accroché dans SMT, c’est sans aucun doute son ambiance et ses combats. Il semblerait que les développeurs aient opéré sur Apocalypse une série de petits changements qui mènent à un jeu plus équilibré, plus riche et plus agréable. Le néophyte doit apprendre à maitriser les core mécaniques afin d’espérer progresser sans s’arracher les cheveux. Progresser tout court.

Car un combat peut se retourner rapidement si on se rate sur un tour. Et pas question de lancer sa manette de rage, on joue sur portable. Le « Smirk » , un état qui permet d’obtenir un coup critique lors de sa prochaine attaque tout en protégeant des faiblesses, est l’exemple parfait de ce qui peut changer le cours d’un combat. À l'inverse, attaquer avec le mauvais élément peut aussi signifier une fin de partie inattendue.  Une attaque absorbée et c'est l'ennemi en face qui envoie sa double attaque pour nous faire un max de dégât. Il ne faut pas se précipiter et apprendre de ses erreurs.

SMT IV Apocalypse est JRPG au scénario qui se veut mature. Il faut cependant faire avec une narration pas toujours captivante, des personnages stéréotypés et un sexisme ordinaire. Si je le recommande ? Complètement, oui. Mais il faut savoir avant d’y aller vers quoi on se dirige car comme je l’ai dit il y a quelques lignes, le jeu, même s’il fait tout bien pour accompagner les nouveaux venus, est bien souvent impardonnable. À vous de voir !

JonhyBleez