De la critique JV façon pizzicato